DIOCESE DE GOMA
SITE WEB DU DIOCESE DE GOMA

Méditation 2ème dimanche de Carême C: « Il gravit la montagne pour prier »

0 198
Le Père Jésuite Jean-Paul Savi nous introduit à la méditation avec les lectures du deuxième dimanche de Carême C.
Chers frères et sœurs, en ce deuxième dimanche de carême les textes de la Parole de Dieu nous invitent à une expérience plus profonde de notre foi à travers une rencontre personnelle et intime avec Dieu. La première lecture, nous rapporte l’expérience de foi d’Abraham dans sa rencontre avec Dieu. Abraham a fait confiance quand Dieu l’a appelé à quitter son pays et sa famille. Devant cette foi d’Abraham nous pouvons nous demander quel est le degré de notre confiance en Dieu. Comme Abraham, Dieu nous demande aujourd’hui de sortir de nos tentes, de notre monde fermé sur nous-mêmes pour regarder vers le ciel, c’est-à-dire, regarder vers sa promesse. Car Dieu a un grand projet pour nous: celui  de nous combler de ses bénédictions. Dans la deuxième lecture, saint Paul nous exhorte de nouveau à lever les yeux vers les réalités du ciel, car «nous avons notre citoyenneté dans les cieux, d’où nous attendons comme sauveur le Seigneur Jésus-Christ» (Ph 3, 20). Aujourd’hui, il nous arrive souvent de mettre notre confiance dans ce qui ne nous apporte que des joies ou des gloires éphémères. En ce dimanche de carême, nous sommes invités à faire un discernement sur notre vie. Une réelle expérience de foi nous invite à lever les yeux vers la montagne du Seigneur. À travers le récit de la Transfiguration du Seigneur, Jésus nous appelle, comme les trois disciples, à gravir la montagne. En effet, la montagne est le lieu par excellence de la prière et de la rencontre avec Dieu. Mais quel est aujourd’hui la montagne sur laquelle nous faisons l’expérience de Dieu ? Dans notre vie quotidienne, quel est le moment ou le lieu que nous réservons à la rencontre avec Dieu ? Quelle est l’importance de la prière et de la messe dans notre vie ? Chers frères et sœurs, au milieu des tentations de ce monde, au milieu de nos combats et de nos fatigues, dans nos détresses ou nos joies, Jésus veut se réserver un moment intime avec chacun de nous. Nous sommes donc invités à gravir la montagne pour rencontrer Dieu qui veut se révéler à nous. Mais comment donner place à Dieu quand nos journées sont déjà pleines d’occupations diverses, de fatigues, voire d’oublis ? Comme saint Paul nous le conseille, ne soyons pas simplement préoccupés par les choses de la terre. Il nous faut aussi trouver des moments privilégiés pour regarder vers le ciel afin de contempler la beauté des grâces et des bénédictions divines. Il nous faut aller sur la montagne pour faire une réelle expérience de Dieu dans notre vie afin de ne pas faire de nos préoccupations des dieux, ni mettre notre gloire dans ce qui fait notre honte (Ph 4, 19). Chers frères et sœurs, si nous ne laissons pas place à Dieu dans notre vie, ni dans nos journées, nous ne saurons pas quitter le pays de nos misères, de nos frustrations, de notre passé qui pèse encore sur nous, ou le monde de nos péchés pour faire une réelle expérience de la foi. Et la rencontre avec Dieu, cette expérience profonde de notre foi, doit déboucher sur une action concrète. Le projet de Dieu ne se limite donc pas à des moments privilégiés ; mais Dieu nous illumine et nous envoie en mission auprès de nos frères et sœurs. La voix du Père qui s’est fait entendre dans la nuée nous interpelle aujourd’hui. Il s’agit d’être attentif afin de pouvoir écouter Jésus qui nous parle à travers les Écritures et les événements de notre vie. En ce dimanche, que le Père nous accorde la grâce de savoir écouter son Fils dans le quotidien de notre vie. Amen !

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Show Buttons
Hide Buttons